Protocole de rédaction

I- Critères généraux

Lettres d’Ivoire, Revue de Littératures, Langues et Sciences Humaines, est une revue scientifique de l’Université de Bouaké. Sa
parution est semestrielle. Elle alterne numéro libre et numéro thématique.
Le comité de rédaction de la revue ne publie que des articles originaux de haut niveau qui se rapportent aux Lettres, aux Langues
et aux Sciences Humaines et rédigés selon les instructions du présent protocole de rédaction. Tout article qui ne respecte pas les
exigences de présentation du protocole ne fera pas l’objet d’examen même si le contributeur s’est acquitté de ses droits.
Chaque article est soumis à un comité de lecture scientifique. Le manuscrit n’est accepté définitivement qu’à la suite d’une
évaluation et sous réserve d’une prise en compte des recommandations faites.
Les textes soumis sont préparés en vue d’un arbitrage de la valeur scientifique à double insu selon les critères suivants :
la pertinence de la problématique et du cadre théorique ou des analyses menées,

  • la conformité du contenu développé avec cette problématique,
  • la qualité rédactionnelle (la clarté de la langue, l’accessibilité des propos, la qualité d’exposition, la démarche d’ensemble ‘’claire
    et logique’’),
  • la qualité de l’argumentation ou de la réflexion,
  • la qualité et la richesse de la documentation (références bibliographiques) ainsi que la pertinence des ouvrages convoqués,
    relativement à l’actualité de la recherche dans le domaine concerné,
  • et, pour les numéros thématiques, la prise en charge effective de la question proposée ainsi que la pertinence des
    développements menés par rapport à la problématique générale du numéro.

Les articles sont acheminés uniquement par courriel à : lettresdivoire@yahoo.fr. Les résultats des évaluations le sont aussi par
la même voie.
Les auteurs des textes retenus reçoivent une copie de leur texte par courriel avec la mention « Accepté ».


II- Caractéristiques paratextuelles des articles

Le titre de l’article, le nom de l’auteur, son adresse électronique ainsi que l’université de provenance de l’auteur sont indiqués en
début de texte.
Le corps du texte comprend nécessairement une introduction, un développement et une conclusion.
L’article, accompagné de résumés en français et en anglais d’environ 100 mots chacun et de 5 mots-clés, n’excède pas 5000
mots.


III- Paramètres de présentation des articles

III-1 : Mise en forme du texte et typographie

Le texte dactylographié en Arial Narrow 12 justifié est à interligne 1,5.
L’article ne comporte aucun caractère souligné.
Les phrases ne sont séparées que d’un espace.
Les titres et sous-titres sont en petits caractères d’imprimerie gras et la numérotation romaine continue est de rigueur (I- ; I-1 ; I-2 ;
II …).

Les signes de ponctuation ( ; : ! ?) sont précédés d’un espace insécable
Il n’y a pas d’interligne entre les paragraphes qui débutent par un alinéa de 0, 75 cm.
Les notes de bas de page devront être présentées en simple interligne et en 10 points justifiés.
Le nombre de cartes, de photographies, de tableaux et de figures complexes doit être réduit pour des questions de logistique.

III-2 : Citations

Elles ne sont pas en italique.

III-2-1 : Citations courtes : Les citations courtes sont intégrées au texte et en guillemets français (doubles chevrons « »).

Un espace insécable est inséré entre le guillemet ouvrant et avant le guillemet fermant. Les guillemets anglais (" ") ne sont utilisés
que dans le cas de la mise entre guillemets d’une citation qui se trouve déjà entre guillemets français (« " " ». Les guillemets
allemands ne sont utilisés qu’entre les guillemets anglais ("’’ ‘’").

III-2-2 : Citations longues : Les citations longues, c’est-à-dire de plus de trois (3) lignes, sont reproduites en simple interligne,
sans guillemets, en Arial Narrow 10 et isolées en paragraphe par un retrait de 1 cm de chaque côté.

III-2-3 : Si la citation est en vers (hors corpus), les vers sont séparés par une barre oblique. Dans le cas d’une citation longues
(plus de 3 vers), les vers ayant chacun leur ligne, il n’est plus requis de les séparer par une barre oblique.

III-2-4 : Les parties supprimées d’une citation ainsi que toute intervention dans une citation sont indiquées par des crochets droits
[…].

III-2-5 : Les citations originales anglaises ou françaises restent dans leur langue d’origine. Si la citation est dans une autre langue
que l’anglais ou le français, elle est accompagnée d’une traduction dans la langue de l’article. Cette traduction remplace le
passage dans la langue d’origine qui est alors donné entre guillemets en notes infrapaginales, suivi de la référence
bibliographique complète et de la mention : notre traduction.

III-2-6 : Toute modification typographique apportée à une citation doit être signalée par une modification en fin de citation : nous
soulignons.

III-3 : Références et notes de renvoi
III-3-1 : Références
Les notes infrapaginales figurent au bas de chaque page et paraissent de façon continue (à chaque page).
L’appel de note est en exposant et suit immédiatement, avant les guillemets fermants et toute autre ponctuation, la citation ou le
mot auquel il se rapporte.
Les titres d’œuvres prennent l’italique, de même que les expressions en langue autre que le français.
La première fois que l’on cite un titre ou un texte, une note donne sa référence bibliographique complète.
Pour un ouvrage, la note se présente comme suit : Prénom Nom, titre de l’ouvrage, ville d’édition, maison d’édition, année
d’édition, pagination.
Pour un ouvrage collectif, n’inscrire que le premier auteur du collectif suivi de l’abréviation latine et al. en italique.
Pour un article, la note se présente comme suit : Prénom Nom, « titre de l’article », titre de la revue, ville d’édition, année
d’édition, n°, pagination.

III-3-2 : Bibliographie
Il est conseillé d’écrire tout le nom en caractère d’imprimerie suivi de tous les prénoms entre parenthèses.
Le volume et le numéro sont en chiffres arabes.

III-3-2-1 : Dans le cas d’une thèse ou d’un mémoire
NOM (Prénoms), Titre, nature du document (Thèse, Mémoire), Université de soutenance, année.
Exemple :
ANOH (Adjé Joseph), Jeu et enjeux du discours rapporté dans l’œuvre romanesque d’Ahmadou Kourouma, Thèse de Doctorat
d’Etat, Université d’Abidjan, 2011.

III-3-2-2 : Dans le cas d’un article, d’un chapitre, d’un poème, etc.
NOM (Prénoms), « Titre » ou « Titre. Sous-titre » de l’article, titre de la revue en italique précédé ou non de la mention in ou dans,
volume et/ou numéro, mois et année ou saison et année, pp. x-y.
Exemples :
JACQUEY (Marie-Clotilde), « Entretien avec Massa Makan Diabaté : "Etre griot aujourd’hui" », in Notre Librairie : Littérature
malienne, n° 75-76, 1989, pp. 72-86.
SENGHOR (Léopold Sédar), « Femme noire », in Poèmes, Paris, éditions du Seuil, 1964, pp. 14-15.

III-3-2-3 : Dans le cas d’un ouvrage à auteur unique ou d’un collectif
NOM (Prénoms), Titre ou Titre. Sous-titre, Lieu d’édition, maison d’édition, collection s’il y a lieu, année.
NOM (Prénoms), « Titre », dans Prénoms NOM [dir.], Titre, Lieu d’édition, maison d’édition, collection, année, pp. x-y.
Exemple :
PAILLIER (Magali), La Katharsis chez Aristote, Paris, L’Harmattan, 2004.

III-3-2-4 : Dans le cas d’un article ou d’un ouvrage publié sur un site électronique
NOM (Prénoms), « Titre de l’article » ou « Titre. Sous-titre » de l’article, Titre de la revue en italique, numéro : Titre du numéro en
italique, date de mise en ligne s’il y a lieu. Adresse électronique complète précédée de la mention URL : et suivie de la date de
consultation entre parenthèses.
Exemple :
DOMINICY (Marc), « L’évocation discursive. Fondements et procédés d’une stratégie opportuniste », in Semen n°24 :
Linguistique et poésie : le poème et ses réseaux. Mis en ligne le 17 mars 2008. URL : http://semen.revue.org/6623. (Consulté le 5
août 2011)